Alimentation pour une performance optimale de saut

 

Note importance : Les idées et recommandations suivantes ne sont pas désignées à se substituer à une prescription de régime. Elles ne sont que des conseils généraux qu’on juge important pour toute personne essayer d’optimiser sa performance physique et la composition de son corps.

Il est intuitivement évident de dire que ce que vous ingérez aura un grand impact sur votre performance, la composition de votre corps et votre bien-être global. Ainsi, si vous voulez vraiment être à votre meilleur niveau et surpasser tous les obstacle quand il s’agit de votre performance de saut, vous ne pouvez vous permettre de négliger les aspects alimentaires de votre plan. Votre plan alimentaire ne doit pas forcement être complexe. Vous devez commencer par maintenir un journal d’alimentation et puis faire un suivi de votre comportement alimentaire quotidien.  Cet exercice est nécessaire pour déterminer votre adhérence à une routine diététique adéquate. 

Ceci fait, votre objectif sera d’assurer que votre approche alimentaire correspond aux idées et concepts confirmés concernant les aliments requis pour votre entrainement de saut et une performance athlétique. Afin de calculer les quantités d’aliments dont vous aurez besoin au quotidien, commencer par convertir votre poids de la livre au kilogramme. Ceci peut être faire en divisant votre poids en livre par 2,2. Ceci vous donnera votre poids en kilogramme et vous permettra de calculer vos besoins alimentaires personnels. Ainsi, si votre poids est de 200 livres, ceci est équivalent à un poids de 91 kilogrammes. 

Si votre taux d’adiposité est bon, les conseils suivant vous correspondront :

 

Energie/calorie Carbohydrates Protéines Matière grasse
22 à 38 calories par kilogramme de poids. 5 à 7 grammes par kilogramme de poids. 1,0 à 1,4 grammes par kilogramme de poids. Au moins 1 gramme par kilogramme de poids pour subvenir aux besoins en énergie.

 

Si vous sentez que vous avez besoin de perdre plus de poids, pour pouvez légèrement réduire votre consommation à :

 

Energie/calorie Carbohydrates Protéines Matière grasse
Approximativement 31 calories par kilogramme de poids. Près de 45-65% du total de calories prises. 0,8 grammes par kilogramme de poids. Pas plus de 30% du total des calories prises.

 

Ceci dit, si vous devez significativement réduire votre niveau d’adiposité, vous devez consulter un diététicien professionnel qui vous aidera à changer votre comportement et vos habitudes afin d’atteindre votre objectif en terme de composition du corps.

 

L’hydratation

Une question connexe qui est absolument aussi importante que ce que les aliments que vous ingérer, est la question de l’hydratation. Selon la plupart des experts de nutrition, l’eau est le plus important, mais le moins évoqué, aliment. Gardez à l’esprit que le muscle est composé de 70% d’eau et que l’efficacité de sont fonctionnement dépend énormément de son niveau d’hydratation. Ainsi, le but est d’être tout le temps bien hydraté. Si vous êtes déshydraté,  vous remarquerez une chute significative dans votre production de force. Vous verrez aussi d’autres effets que ne feront qu’impacter négativement votre aptitude à avoir une performance optimale. Ainsi, utilisez ce tableau pour déterminer vos besoins d’eau. Gardez à l’esprit que les boissons caféinées ou alcooliques ont un effet négatif sur votre équilibre d’hydratation.

 

Hydratation total pour un jour  Avant l’entrainement Durant l’entrainement Après l’entrainement
Assez pour maintenir une urine régulière et de couleur claire Approximativement 500ml 2 heurs avant les exercices 150 à 350 ml chaque 15 à 20 minutes 450 à 675 ml pour chaque livre perdue durant l’exercice

 

Suppléments

Les questions autour de l’usage de suppléments reviennent très souvent et préoccupent les sportifs désirant augmenter leur performance de saut. Les suppléments sont faits pour n’être justement que ça : juste des extras et des compléments pour enrichir son régime alimentaire. Ils ne sont faits pour remplacer aucun aspect de votre plan nutritionnel. Il n’y a tout simplement aucun substitue à une alimentation solide et bien équilibrée qui est centrée sur les niveaux appropriés de carbohydrates, protéines, matière grasse et hydratation. Aussi, il est digne de noter que beaucoup de suppléments ne sont considérés aujourd’hui qu’une ordure sans aucun effet positif sur votre corps ou ses performance. Cependant, il a été prouvé que certains suppléments sont très efficaces et ne représente aucun risque pour le genre de population qui serait intéressée par ce programme. Ceci dit, si vous êtes âgé de moins de 18 ans, vous ne pouvez consommer de produits de ce genre, vu que ces suppléments n’ont pas été testés sur des personnes de votre âge. Globalement, toute personne envisageant l’usage de suppléments doit impérativement voir son médecin ou un diététicien professionnel pour voir s’ils peuvent consommer ces suppléments.

 

La créatine : La créatine est facilement le supplément le plus communément étudié dans le marché. Il a été montré qu’elle augmente la masse musculaire et la force pendant les piques d’entrainement et améliore la capacité d’exercice durant les protocoles de haute intensité d’exercice.

 

La caféine : La caféine est un stimulant dérivé naturellement que l’on peut retrouver dans plusieurs formes de boissons énergétique ou dans d’autres suppléments (elle peut être retrouvé bien évidement dans les boissons gazeuses et dans les cafés, bien évidement). Il est clair que la caféine peut affecter positivement les compositions du corps et le niveau d’énergie. Il a aussi été montré dans des études qu’elle peut avoir quelques effets positifs sur les exercices d’anaérobie (le saut fait partie de l’anaérobie). Il est à noter que certaines organisations sportives établissent un seuil maximal de caféine lors des tests de dopage sur leur athlètes, il est donc de la responsabilité de l’athlète d’avoir une bonne connaissance des risque avant la consommation de n’importe quel supplément. 

 

Multivitaminés/Minéraux : L’AMA (American Medical Association) et plusieurs autres organisations similaires recommandent que tout le monde ingère des suppléments à petites doses de multivitaminés/minéraux pour s’assurer qu’ils maintiennent le niveau adéquat des micro-aliments importants (vitamines et minéraux. Un déficit sur n’importe quel micro-aliment peut avoir de grande répercutions sur votre bien-être global. Ainsi, il est raisonnable, d’un point de vu de santé général de consommer un tel produit, vu l’impact que cela peut avoir sur votre performance générale.